La Maison Familiale Rurale (MFR) de Villeneuve de Berg est un établissement de formations professionnelles. La MFR prépare des jeunes à travailler dans des métiers du secteur des Services à la Personne.

Première singularité : chaque MFR est à la fois un établissement de formations professionnelles (Cap, Bac Pro, etc...) et un collège accueillant en classes de 4ème et 3ème des élèves à partir de 14 ans. Ces élèves de 4ème et 3ème , par un rythme appropié à la découverte des métiers, prépare leur orientation.

Située entre Aubenas et Montélimar, l'unique MFR d'Ardèche propose un enseignement où se mêlent formations et stages dans un cadre de vie familiale. 

 

50 50

 

La réussite personnelle de chaque jeune est au coeur de l'action par la collaboration des familles, des maîtres de stages et des moniteurs (les enseignants en MFR sont appelés moniteurs ou monitices) de la MFR. La formation globale s'appuie sur un accompagnement du jeune pour sa formation et son orientation grâce à une équipe de professionnels dynamiques. 

Réussite

 

Plusieurs parcours sont proposés à ceux qui désirent accroître leurs connaissances et développer leurs compétences. L'alternance en milieu professionnel précise la réalité des métiers et permet l'ouverture à la connaissance des besoins du territoire.

 

 

Parcours

 

Une seconde singularité réside dans le cadre de vie des MFR, qui permet aux jeunes de s'épanouir dans un établissement à taille humaine. La MFR de Villeneuve de Berg accueille chaque année environ 166 élèves. Avec la gestion des plannings d'alternances, la moité des classes est présente à la MFR chaque semaine, les élèves des autres classes sont alors en stages.

Rendez vous sur le site de l'Union Nationale des MFR pour découvrir toutes les richesses d'un mouvement éducatif associatif du Ministère de l'Agriculture de plus de 80 ans d'existence.

Les Maisons Familiales Rurales en quelques mots


Chaque Maison Familiale est un établissement scolaire qui propose des formations par alternance à tous les niveaux de l’enseignement professionnel (4e, 3e, CAP, Bac professionnel ou technologique, BTS, Licence, formations d'ingénieurs,…). Les jeunes ou les adultes présents dans les Maisons Familiales Rurales sont soit des élèves sous statut scolaire dépendant du ministère de l’Agriculture (50 000), soit des apprentis principalement dans des formations de l’Éducation Nationale (12 000) ou soit encore des stagiaires de la formation professionnelle continue (33 000).

Les Maisons Familiales Rurales se caractérisent par leur pédagogie originale et leur approche éducative singulière. Elles associent la formation générale et la formation professionnelle en étroite relation avec les réalités du terrain, l’accueil en internat et en petits groupes, le suivi personnalisé des élèves, l’implication des parents et des entreprises, l’émergence du projet de chacun, le rôle d’accompagnateur des formateurs…

Chaque établissement est sous la responsabilité d’une association dont les membres sont les parents qui ont inscrit leurs enfants à la Maison familiale mais aussi des professionnels, des élus ou des responsables locaux. Dans une Maison Familiale Rurale, on recense, en moyenne, 170 élèves ou apprentis et 80 stagiaires de la formation professionnelle (qui ne sont pas tous présents en même temps du fait de l’alternance – une partie des élèves sont en entreprise pendant que les autres sont à l’école) et 20 salariés. L’établissement compte environ 75 places en internat où l’accompagnement éducatif est important. Les élèves sont suivis par des formateurs (des moniteurs) qui assurent différentes activités : enseignement, animation, visites de stage…

Le mouvement des Maisons Familiales Rurales (MFR) en France regroupe 500 associations réparties de la façon suivante : 430 associations locales, établissements de formation professionnelle, et 70 associations de fédératives : fédérations départementales et régionales, comités territoriaux pour les TOM et une Union Nationale.


Il existe également des Maisons Familiales Rurales dans plus de 30 pays à travers le monde.

L’Union Nationale des MFR coordonne les activités du mouvement. Elle a pour objectifs de :

       garantir l’authenticité associative et éducative des MFR,
       impulser une politique générale de création de nouvelles MFR et d’ouverture de formations,
       proposer une stratégie d’actions pour faire prendre en compte le point de vue des MFR,
       représenter le mouvement auprès de différentes instances et administrations,
       développer des actions de coopération internationale.

L’Union Nationale des Maisons Familiales est membre, entre autres, de l’UNAF, du groupe Monde Rural, du CFSI, de l’AFDI, de Coordination SUD…

Pour en savoir + : www.mfr.fr 

http://reussirautrement.wordpress.com/
http://patrickgues.wordpress.com/
http://www.scoop.it/t/les‐mfr‐dans‐la‐presse‐et‐sur‐le‐web
https://www.facebook.com/mfr.asso.fr


Structure pédagogique de la MFR de Villeneuve de Berg en 2017 2018

Pour l'année scolaire 2017/2018 la MFR propose dans son offre de formations trois cycles différents.

Les 166 élèves sont ainsi répartis en 3 niveaux de formations, toutes en statut scolaire en alternances MFR/entreprises :

4ème et 3ème EA - de l’Enseignement Agricole

CAPA SAPVER - Services Aux Personnes et Vente en Espace Rural 

BAC PRO SAPAT - Services aux Personnes et aux Territoires

On parle dans ce cas en MFR de formations à temps plein à rythmes appropriés.


Historique de la MFR de Villeneuve de Berg en quelques dates

La MFR de Villeneuve de Berg est implantée depuis 1960 sur le territoire de Villeneuve de Berg  

Quelques dates significatives qui jalonnent l’évolution de la MFR depuis sa création :

26 juin 1960 création de l’association Maison Familiale Rurale de Villeneuve de Berg
14 novembre 1960 Première rentrée avec 18 élèves, la MFR se situe rue du Barry
1963 51 élèves sur 3 classes. Mise en œuvre de l’alternance classique des MFR  avec 2 semaines en famille et une semaine à la MFR.
1967 Inauguration de la nouvelle MFR avenue Jaques Dupré
1978 Obtention de la formation BEPA – EFR Accueil en milieu Rural
1980 Premiers examens BEPA présentés – Fête solennelle du 20ème anniversaire
1983 Reconnaissance par les services agronomique du BEPA Auxiliaire Sociale en Milieu Rural
1988 Mise en route d’une formation continue Tourisme vert-Accueil en Milieu Rural
1990 Rénovation pédagogique et projet de construction sont menés de front
1992 Mise en route du BTA Services en Milieu Rural
16 juillet 1993 Pose de la première pierre de la nouvelle Maison Familiale Enclos de la Plaine et début d’une nouvelle étape qui démontre la vitalité de l’établissement après 33 années d’existence.
9 mai 1994 Entrée dans les nouveaux locaux de la MFR. L’appropriation des locaux a été précédée par une longue réflexion prenant appui sur le thème d’année « Education et qualité de vie des Jeunes » menée par les différents acteurs de la MFR.
1999 La MFR affiche complet avec 135 élèves. Un nouveau projet immobilier est mis en chantier pour pouvoir accueillir dans des conditions optimales les jeunes.
15 novembre 2003 Inauguration du second bâtiment
04 Décembre 2010 Fête du 50ème anniversaire de la MFR
Septembre 2011 Rénovation de la voie Professionnelle : Mise en route du BAC PRO SAPAT Services aux Personnes et aux Territoires en 3 ans
Septembre 2015 Rénovation du CAPA et mise en route du CAPA SAPVER Services Aux Personnes et Vente en Espace Rural
Mai 2016 Début des travaux pour :
  • la création d’une salle de TP vente et d’une salle de TP puériculture
  • la modernisation de la cuisine pédagogique
  • la construction de trois salles de classe
  • la mise en accessibilité PMR
24 novembre 2017 Inauguration des travaux

Enquête sur le climat scolaire en MFR

Enquête sur le climat scolaire en MFR - Union nationale des MFR ‐ Communiqué de presse 
Paris, le 4 avril 2016


Le ministère de l'Agriculture a mandaté, en 2015, l’Observatoire européen de la violence à l’école pour réaliser une enquête sur le climat scolaire dans les établissements d'enseignement agricole, sous la responsabilité d’Eric DEBARBIEUX, universitaire reconnu pour ses travaux dans ce domaine.
Il a restitué le 22 mars dernier les résultats concernant les Maisons Familiales Rurales (MFR).


L’enquête a porté sur 778 élèves, un échantillon réduit mais suffisant toutefois pour dégager quelques tendances fortes.

     - 87 % des élèves des MFR s’estiment être « bien ou tout à fait bien » dans leur établissement.
     - 91 % ont de « bonnes ou très bonnes relations » avec les formateurs et 96 % ont de « bonnes ou très bonnes relations » avec les adultes en général.
     - 88 % pensent « apprendre bien ou plutôt bien » au sein des MFR et 90 % trouvent ça intéressant.
     - 93 % se sentent « plutôt et tout à fait en sécurité ».

Les élèves des MFR semblent donc globalement jouir d’un bon climat scolaire : qualité des relations, des apprentissages et des locaux, sentiment d’appartenance et de sécurité. Ce sont les MFR qui semblent « les plus protectrices » dévoile Eric Debarbieux. Seuls 1% des jeunes de MFR déclarent en effet avoir été harcelés.

A l’issue de cette présentation, les responsables présents retiennent la nécessité de :

      Développer encore les savoir‐faire que les MFR ont acquis en matière d’accompagnement.
      Renforcer les relations de confiance entre jeunes/familles/maîtres de stage/formateurs.
      Maintenir la taille humaine des établissements (les petites « unités » facilitent l’écoute et le dialogue).
      Conduire une réflexion sur la dimension éducative de la sanction et l’exploration d’une discipline positive.

Les travaux d’Eric Debarbieux font également le lien entre le climat et la réussite scolaire. Le climat éducatif a toujours été, aux yeux des MFR, un élément clé du dispositif de formation car il facilite la réussite des jeunes aux examens et leur insertion par la suite quelle que soit leur origine sociale et scolaire (rappelons que près de 3 jeunes de Bac pro sur 4 sont en emploi 7 mois après la fin de leurs études en MFR ‐ enquête ministère de l’Agriculture 2015).

Cette enquête et ces constats confortent les MFR dans leur approche. Elles rappellent à cette occasion que la « réussite » et le « climat éducatif » dépendent de nombreux facteurs : les pratiques pédagogiques, la prise en compte de tous les talents, la formation par alternance où chaque apprenant se construit professionnellement et humainement, la mobilisation de tous les adultes, dans et hors de l’école, autour du projet d’un jeune, le travail en équipe…

Ce dispositif de formation ne mériterait‐il pas d’être valorisé, respecté et défendu par les pouvoirs publics ?


Pour toute information complémentaire : Patrick GUES, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél. : 01.44.91.86.78

MFR : établissement privé et association de parents

mfr

La Maison Familiale Rurale de Villeneuve de Berg est un établissement administré par une association loi 1901 dont chaque parent est membre de droit. Lors de l'Assemblée Générale annuelle elle publie son rapport moral, d'activités, financier et d'orientation. Les élections des administrateurs se déroulent à ce moment là.

La Maison Familiale Rurale de Villeneuve de Berg est sous contrat avec le ministère de l'Agriculture. Elle dispense ainsi des diplômes reconnus nationalement, identiques à ceux des lycées publics et privés, et les élèves des Maisons Familiales Rurales peuvent bénéficier des bourses nationales suivant les revenus du foyer. 

La Maison Familiale Rurale fait partie d'un courant associatif, non confessionnel, créé par des parents depuis plus de 80 ans.

La MFR de Villeneuve de Berg est adhérente à L'Union Nationale des Maisons Familiales Rurales. Ce sont  430 associations qui sont réparties dans toute la France, y compris dans les départements d'Outre-mer.