IMG 3358

Les élèves de la classe de seconde Services aux Personnes et aux Territoires ont accueilli vendredi 19 octobre 2018 à la MFR une délégation de 4 Mapuches vivant au Chili. Cette rencontre est à l’initiative de la Fédération des Foyers Ruraux de Villeneuve de Berg et de Jean Claude Audigier fondateur de l’association DEPARTS (http://www.departs-voyages-solidaires.com/) et responsable des voyages et projets solidaires en Amérique du sud et principalement au Chili.

Les échanges permettent de sensibiliser les élèves à la cause de ce peuple persécuté depuis de très nombreuses années.

Le peuple de Mapuches actuellement de 1,2 million au Chili, et 200 000 en Argentine lutte pour sauver ses terres.

Le peuple Mapuche a stoppé l’extension de l’empire Inca au sud de Santiago, ensuite ils ont résisté aux espagnols, arrivés au Chili en 1541.

Apres l’indépendance du Chili en 1818, l’état chilien accepte que les Mapuches conservent leur autonomie sur leur territoire. Le peuple Mapuche est confiné dans des « réductions » qui permettent à peine l’autosuffisance. Leur territoire passe de 110 000km² a 5000 KM².

Sous la dictature de Pinochet ces terres sont reprises et données à des multinationales subventionnées pour planter des pins et de l’eucalyptus pour alimenter l’industrie de la pâte à papier.

Au Retour à la démocratie, la loi Indigène en 1993 reconnait une dette historique envers les mapuches, mais pas de reconnaissance du peuple Mapuche. Face à l’inertie du gouvernement, les communautés Mapuches se lancent dans l’occupation des terres qui leur ont été volées ; une répression impitoyable suivie d’emprisonnement des leaders. Les communautés sont expropriées de leurs terres pour remettre ces terres aux multinationales du bois.

A cause de cela 65% des Mapuches vivent maintenant en ville Santiago, Temuco, Conception.

Les communautés rurales d’origine sont de plus en plus restreintes et ne peuvent plus nourrir les populations Mapuches. En ville ils occupent les emplois les plus précaires. On voit à présent des centres culturels Mapuches apparaitre en ville. La jeunesse Mapuche des villes « les Mapurbes » longtemps méprisés par ceux des campagnes sont maintenant à la pointe du combat, il y des groupes de rap qui font passer des messages à la population chilienne en espagnol.

1

2